Aller au contenu

Voeux du Maire 2010

Cérémonie des Voeux 2010Cérémonie des Voeux 2010Cérémonie des Voeux 2010

VŒUX AUX SAMARITAINS LE 15 JANVIER 2010

Je suis particulièrement heureux de vous accueillir pour la deuxième année consécutive à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux.

Je tiens à saluer les personnalités qui nous honorent de leur présence, mes collègues Maires ou leurs représentants, nos partenaires au quotidien que ce soit la gendarmerie ou les sapeurs-pompiers mais aussi les acteurs économiques de la cité et les entreprises qui prennent une part active dans la vie communale.

Je vous prierai d’excuser l’absence de Mr. TRASSY PAILLOGUES, notre Député, celle de Mr. CANU, notre Conseiller Général pris par leurs nombreuses sollicitations mais avantageusement représentés par nos amis Mario DEMAZIERES, Maire de St Clair sur les Monts et Francis ALABERT, premier Adjoint à Yvetot mais aussi celle de M. Yvon PESQUET, Président du Syndicat d’Electrification

Pour un Maire, cette rencontre est l’occasion de dresser pour ses administrés le bilan de l’année écoulée.

Tout naturellement, avec la méthode de délégation que nous pratiquons, je me suis tourné vers les Adjoints, en charge de leur domaine respectif et je les ai priés de nourrir ce bilan.

Je garderai pour la fin la partie financière car elle en est la conclusion logique, et je commencerai par les chantiers que nous avons réalisés au cours de cette année, ceux que nous avons lancés et les projets que nous avons.

Pour ce faire, j’ai demandé à Rémy SEGAIN notre adjoint à l’urbanisme d’en dresser la liste. Bien entendu avec le souci informatif et pédagogique qui le caractérise il en a produit trois pages que je vais m’efforcer de synthétiser sans les dénaturer.

Je commencerai par l’Av René Coty, actuellement notre principale préoccupation.

L’effacement des réseaux électriques et téléphoniques, première phase des travaux de ce grand chantier de réaménagement est en cours. Il devrait être terminé fin janvier si les conditions atmosphériques que nous connaissons ne le contrarient pas trop.

Par contre, la deuxième phase, la partie voirie, va prendre du retard. En effet, la société de travaux publics retenue était techniquement la meilleure et financièrement très avantageuse par rapport aux montants que nous avions fixés. Malencontreusement, une entreprise qui a été écartée a exercé un recours au Tribunal Administratif. Notre procédure d’appel d’offre a été annulée, ce qui nous contraint de relancer l’opération et aura pour conséquence de retarder de deux mois l’ouverture du chantier.

Nous nous efforcerons cependant de le conduire avec un minimum de tracas tant pour la circulation que pour la vie quotidienne des riverains.

Cette opération est une charge lourde pour les  finances communales. Il ne m’est pas possible d’en indiquer le montant, nouvel appel d’offre oblige. Par chance, nous sommes subventionnés pour la voirie à hauteur de 40 % par le département  et par une aide de 150 000 euros sur la réserve parlementaire de Mr. TRASSY PAILLOGUES que je tiens à remercier ici. L’effacement des réseaux électriques et téléphoniques est subventionné à 50 % par le syndicat d’électrification et l’éclairage public à 40 % par ce même organisme. Qu’en soit remercié son président Yvon PESQUET pour l’aimable attention qu’il nous a apportée.

En voierie :

La nouvelle sortie de la Zone d’activité :

En mai 2009 ouverture de cet accès par un carrefour à feux et création d’une nouvelle voie, la rue des Colverts.

La rue Mermoz :

Création d’un chemin piétonnier en bordure de la route départementale en direction de Doudeville.

La rue des Renards :

Remise en état de la voierie, aménagement hydraulique et création d’un cheminement piétons et d’aires de stationnement.

La  Zone d’activité de la Bascule :

Aménagement du site de la Bascule avec la création d’un lotissement de neuf lots de 1800à 5000 m2 pour l’accueil d’activités économiques. Je peux d’ors et déjà vous annoncer que cinq de ces lots ont été vendus, ils devraient accueillir bientôt un cabinet vétérinaire, un hôtel-restaurant de 50 chambres, un bureau d’étude urbanisme, une société de vente de produits surgelés et une location de matériel pour réceptions.

La rue des Chevaux :

Un bassin a été créé pour améliorer le ruissellement des eaux, le réaménagement de la voirie est en cours pour faciliter la sortie des riverains par la rue du Vx Ste Marie, ainsi la rue des Chevaux sera réservée aux piétons et aux cyclistes. L’éclairage public sera revu au niveau du passage à niveau.

L’avenue des Lions et rue des Lièvres :

Nous souhaitons poursuivre le toilettage de cette zone d’activité en aménageant les accotements en aires de stationnement et espaces verts, également en assurant l’écoulement des eaux pluviales et en restructurant la couche de roulement.

Les rues Pasteur et Jean Moulin :

Une étude sera lancée au cours de l’année pour traiter les problèmes de ruissellement des eaux pluviales ainsi que la création d’aires de stationnement pour les riverains.

Les rues des Mésanges et de la Garenne :

A la faveur de l’ouverture d’un lotissement de quinze pavillons, la sécurisation de ces deux rues sera réalisée par une mise en sens unique et une limitation de la vitesse à 30 kmh. Des ralentisseurs et des ilots de bordure seront installés. Une aire de croisement sera aménagée dans la rue des mésanges après le pont Baron.

La rue du Méniltat :

Le rond point sera surélevé en bordure chanfreinée, ce qui ralentira la vitesse et en interdira la traversée.

Le cimetière municipal

La clôture a été remise à neuf et une noue créée pour l’écoulement des eaux, le chemin d’accès aux tombes a été renforcé et  remis en état, l’extension du cimetière a été engazonnée. Au printemps sera plantée une haie de charmilles. Nous souhaitons concevoir un columbarium de 12 places en remplacement de l’existant qui ne peut être qualifié.

L’éclairage public :

Afin d’éliminer progressivement les défaillances répétées de notre réseau, nous lancerons avec le concours du syndicat d’électrification une tranche de travaux pour le remplacement d’armoires et de mâts d’éclairage.

Les espaces verts :

Il ne vous pas échappé le soin apporté aux espaces verts de la Commune dont une partie a été confiée à l’entreprise de Mr. LECLERC, l’autre étant dévolue aux employés communaux.

Le PLU :

Ce vaste programme de la révision du POS en Plan Local d’Urbanisme, élaboré par Monique GERMAIN, va nous occuper pendant 30 mois. Nous avons retenu les bureaux d’étude : le CETE pour le recensement des cavités et INGETEC pour la gestion des eaux pluviales, les conclusions en la matière nous permettront de traiter avec la ville d’Yvetot nos rejets respectifs d’eau par la création de bassins de retenue.

Nous lancerons prochainement l’appel d’offre pour la désignation du bureau d’étude technique qui nous accompagnera et qui intégrera la démarche d’approche environnementale à laquelle nous sommes très attachés.

Rue des Pies :

Nous sommes actuellement en discussion avec l’Office HLM HABITAT 76 pour la construction de trois petits immeubles de 30 logements  à vocation sociale et intergénérationnelle. La Commune bénéficiera d’une attribution de 15 appartements que nous projetons d’attribuer aux Samaritains que l’âge et ses difficultés inhérentes contraignent à modifier leur mode de vie mais qui désirent cependant continuer de résider dans la commune. Cet ensemble où sera aménagé un espace de rencontre devrait être livré dans le premier semestre 2013.

En conclusion de cet exposé sur notre activité d’urbanisme, je tiens à féliciter les équipes d’INGETEC pour la qualité de leurs études en voirie et FOLIUS pour son accompagnement dans les études paysagères mais également les équipes d’EUROVIA pour leur réactivité et la qualité de leur travail dans le cadre de notre marché à bons de commande.

J’aborderai maintenant la vie communale et scolaire sur les précisions que m’a apportées Karine REVELLAT, adjointe en charge de ce secteur.

La garderie périscolaire :

Les travaux seront achevés dans le courant du premier trimestre 2010 et ce qui permettra de libérer le bâtiment destiné aux associations.

La cantine :

Nous y avons installé des claustras dans un souci de confort pour les enfants.

L’école communale :

Nous avons procédé à la réfection, la peinture et le renouvellement du mobilier de la bibliothèque des petits, l’aménagement du bureau de direction, la peinture d’une classe maternelle et l’achat du mobilier d’une classe primaire. Je voudrais saluer la bonne entente qui règne entre la Mairie et Sylvie LAURENS, Directrice de l’école et la remercier pour son dynamisme et l’activité qu’elle déploie dans l’animation de l’établissement. Je citerai par exemple l’organisation d’une classe découverte en Angleterre au mois de mars (entre parenthèse et s’il m’est permis de le préciser prise en charge à 50% par la commune), opération qui sera renouvelée en 2010.

La salle polyvalente :

Nous y avons effectué des travaux de réfection, carrelage, peinture des cuisines, et sanitaires, réaménagement du local vaisselle, et mise en place de placards. Vous avez constaté que nous avons tendu des rideaux sur deux des murs de cette salle, ce n’est là qu’une solution provisoire pour l’amélioration de l’acoustique. Nous allons entreprendre prochainement des travaux pour résoudre ce problème, renforcer l’isolation et la remise en peinture de cet espace de rencontres et de festivités.

Je tiens à préciser que l’ensemble des travaux d’entretien, de modification et de remise en état des locaux est effectué par nos employés communaux qui ont acquis dans ces différents métiers une expérience certaine  pour ne pas dire un véritable professionnalisme. Je tiens ici à les en  féliciter et  les remercier.

La planification de ces différents chantiers répond à notre préoccupation de ne pas en pénaliser les finances communales.

Fort heureusement, en dehors de cette activité d’urbanisme, Sainte Marie des Champs a connu au cours de l’année des festivités diverses :

Un café chantant en avril.

Un Big Band apéro musical de l’école de musique en juin.

A l’initiative de voisins : un repas de quartier Impasse des Chevaux à l’apéritif duquel avaient été conviés le Maire et la première adjointe.

Une Fête de la Musique pour la première fois, avec le concours de Green Gold China Salt, dont je crois pouvoir dire en toute modestie qu’elle a connu un franc succès.

Un rallye pédestre en septembre.

Une  expo photos en septembre également.

Un concert de la Maitrise de Seine Maritime dans le cadre de l’église en novembre.

Le Téléthon, nous y participions pour la deuxième fois et grâce aux nombreux bénévoles que je tiens à remercier, il a rapporté 2060 euros, en nette augmentation par rapport à l’année dernière. Ses animations habituelles (lavages de voitures et stands divers) ont été accompagnées d’un concert en l’église.

Le goûter de Noël pour les écoliers en décembre.

Le concours des illuminations au moment des fêtes de fin d’année.

Je voudrais associer à ces  activités le Comité des Fêtes qui a organisé diverses manifestations au cours de l’année écoulée (vente de jouets, concours de pétanque, course aux œufs de Pâques, concours de manille, j’en oublie sûrement….) Nous ne pouvons que nous féliciter du dynamisme et de la bonne volonté de ses membres qui contribuent ainsi à l’animation de la commune.

Je ne manquerai pas de saluer par ailleurs les différentes associations et groupes qui ont œuvré en 2009 : le club de foot et ses bons résultats, le tennis de table, le scrabble et le groupe de marche.

Je signalerai également l’activité gymnastique qui a connu un nouvel essor avec la création de nouveaux créneaux de cours et le recrutement d’un éducateur sportif dont on m’a rapporté l’efficacité et le professionnalisme.

A tous ceux qui se dévouent, s’investissent et se rendent disponibles pour que Ste Marie des Champs vive et soit animée, je tiens à adresser remerciements et encouragements en les assurant que l’équipe municipale sera toujours à leurs côtés.

Le dernier chapitre, sinon le plus attendu, de mon intervention aura trait aux finances communales,    Il se fera sous le contrôle de notre Ministre des Finances, Odile DECHAMPS, Premier Adjoint.

A la lecture du bulletin municipal de mars 2009, vous aviez pu constater l’ampleur des travaux entrepris dans la commune. Leur nécessité était évidente, elle était même réclamée. Comme cela ne vous avait pas échappé, j’avais tenu à en préciser les montants, conscient qu’à cette lecture, votre réflexion immédiate se porterait sur les impôts locaux. Ce qui n’a pas manqué vu les remarques qui nous ont été adressées.

Malgré la bonne situation des finances communales et le suivi rigoureux de ces chantiers, l’augmentation des impôts à laquelle nous dû procéder était inévitable. Elle est restée très raisonnable puisqu’elle n’est que d’une dizaine d’euros par foyer fiscal. Je me dois de signaler que si ces taxes étaient inchangées au cours des années précédentes  l’explication en est à rechercher dans l’immobilisme de l’équipe  municipale alors en place.

Les changements qui sont envisagés dans la fiscalité des entreprises restent pour nous une préoccupation, la contribution des 115 activités industrielles et commerciales locales assujetties à la taxe professionnelle est une part non négligeable des ressources de la commune. C’est elle qui permet de ne pas taxer plus lourdement les particuliers et chacun en est conscient.

En direction des chefs d’entreprises, j’indiquerai que l’augmentation de la taxe professionnelle que nous avons appliquée n’a rapporté que 70 000 euros supplémentaires à la commune. Je rappellerai également que cette taxe avait un des coefficients les plus bas du département, sans doute était-ce là la raison de l’attractivité de Ste Marie.

Dans l’attente des mécanismes de compensation qui seront adoptés, nous n’avons pas de raisons objectives de douter des perspectives qui nous sont annoncées. Je pense cependant, en cauchoix d’adoption que je suis, avoir la même réflexion que vous « faut voir.. ».

A la relecture mon exposé fait 17 minutes, mais comment faire court  en constatant que l’année écoulée a été autant fertile en réalisations. Je devais aux Samaritains toutes ces explications, aux autres mes excuses avec l’espoir de ne pas les avoir trop ennuyés. Vous les retrouverez dans notre prochain bulletin municipal mais également sur le site Internet de Sainte Marie des Champs dont je peux de vous annoncer d’ors et déjà l’ouverture et pour lequel nous faisons appel aux compétences et aux bonnes volontés. Il sera par la suite un outil de dialogue entre la Mairie et les Samaritains. Signe encourageant, il a été déjà visité 65 fois mercredi et jeudi.

Je voudrais adresser mes remerciements au personnel communal pour la qualité du travail accompli en 2009, la disponibilité et la bonne volonté dont il a fait preuve que ce soit à l’accueil et au secrétariat, à la gestion de la cantine et de la cuisine, à l’école et à la garderie périscolaire sans oublier ceux que nous appelons les « garçons » qui  se dévouent quotidiennement  pour l’entretien des locaux et dans les rues de Sainte Marie des Champs.

Mes remerciements également aux membres du Conseil Municipal pour leur implication et les efforts qu’ils ont déployés dans la gestion des affaires communales.

A tous, je présente mes vœux les plus chaleureux à partager avec leur familles et ceux qui leur sont chers. Que 2010 vous soit source de bonheur, prospérité, santé et réussite personnelle et professionnelle.

Je vais remettre maintenant les prix du concours des illuminations de Noël.

Je vous remercie pour votre attention et vous invite à partager le verre de l’amitié.