Aller au contenu

Les bassins versants – 10 Ans déjà

La Rencontre Départementale des Bassins Versants de Seine-Maritime, organisée à l’occasion de leurs 10 années d’existence,  a eu lieu Vendredi 15 Octobre  2010 dans la « Salle Cauchoise » à Grainville-La-Teinturière . Elle était co-présidée par :

  • Monsieur CARON, Préfet de Seine-Maritime,
  • Monsieur Le VERN, Président de la Région Haute-Normandie,
  • Monsieur MARIE, Président du Département de Seine-Maritime,
  • Monsieur FILALI, Directeur de l’Agence de l’Eau Seine Normandie,

Profil des syndicats de bassins versants 76–  Le territoire Seino-Marin est tout particulièrement affecté par les inondations dues aux coulées de boues – 1988, 1993, 1994, 1995, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2003 pour ne citer que les principales. La fréquence des inondations est telle que le Département est arrivé à la 4ème place nationale. Quand aux coûts ils se chiffrent en dizaines de millions d’euros. Ainsi sur les 3 années 1997 à 1999 ils ont été évalués à 61 millions d’euros.

Acte de naissance– En 2000-2001 suite aux inondations récurrentes en Seine-Maritime, 19 Syndicats de Bassins Versants ont été créés. Celà a été possible grâce à la volonté commune du Préfet et des élus locaux. Cette démarche exemplaire a permis de couvrir l’ensemble du département avec des structures à l’échelle des bassins versants hydrographiques, dans une logique de solidarité entre l’amont et l’aval, avec une organisation cohérente et efficace.

Quels objectifs ?L’action de ces syndicats est centrée sur la protection des personnes et des biens. Elle s’est progressivement développée autour de quatre volets interdépendants et indissociables : le volet ouvrages hydrauliques – le volet agricole – le volet urbain et le volet communication.

Notre commune dépend de deux bassins:

Le syndicat des Bassins Versants de la Durdent, Saint-Valéry et Veulettes s’étend sur un territoire de 45000 hectares regroupant 96 communes. Le territoire est traversé par la Durdent, une rivière longue de 26 Km qui se jette à Veulettes sur mer.

  • Quelques chiffres
  • Gestionnaire de 126 ouvrages, 25 fascines vivantes en bois de saule et plus d’1 km de haies, 16 captages d’eau potable
  • 6 millions d’euros de projets en cours.

Le territoire du Syndicat Mixte des Bassins Versants Caux Seine s’étend sur 185 km² situé sur les bassins versants de la Rançon (allant de Fréville à Saint-Wandrille-Rançon) la Fontenelle (allant de Motteville au Caudebecquet) et de Sainte Gertrude Ambion (allant de Trouville à Caudebec-en-Caux). Le territoire est traversé par un total de 20 km de rivières qui se jettent dans la Seine.

  • Ses  actions phares
  • Volet agricole : Elaboration de Plans Communaux d’Aménagement Hydraulique Douce (PCAHD), mise à disposition d’une houe rotative dès 2011.
  • Volet rivière : Renaturation de la Fontenelle, restauration de berges et la libre circulation piscicole, suivi de la qualité des cours d’eau…
  • Volet ruissellement : Création d’une prairie inondable à Fréville, étude hydraulique de Caillouville, réhabilitation du lagunage de Saint-Aubin-de-Crétot.

Et après: En 10 ans un grand chemin a donc été parcouru. Dans la prochaine décennie, les Syndicats vont devoir relever de nouveaux défis et trouver leur place dans la réorganisation territoriale qui se prépare.

Malgré cette incertitude,  cette manifestation qui a réuni quelques 300 participants s’est clôturée dans une ambiance conviviale  autour d’ un cocktail.