Aller au contenu

Cérémonie des Voeux 2011

VŒUX AUX SAMARITAINS LE 14 JANVIER 2011

« Je suis très heureux de vous voir si nombreux à notre traditionnelle cérémonie de vœux.

C’est avec plaisir que je constate que nous honorent  de leur présence Messieurs Alfred TRASSY PAILLOGUES, notre Député, Emile CANU, notre Conseiller Général, Gérard LEGAY, Président de la CCRY, mes collègues Maires ou leurs représentants ainsi que la Gendarmerie et les Sapeurs-Pompiers qui nous apportent journellement leur concours. Excuser de son absence et retenu par ailleurs Yvon PESQUET, Président du Syndicat d’Electrification

Je voudrais remercier de leur présence les adjoints et conseillers municipaux, le personnel communal, les présidents des associations et leurs membres, le personnel enseignant et les responsables des entreprises locales et voisines pour la part active que tous ont déployée au cours de l’année écoulée pour que vive Ste Marie des Champs.

Egalement souhaiter la bienvenue aux 53 familles qui se sont installées à Ste Marie des Champs au cours de l’année, nous les attendons  le 21 janvier au cours d’une rencontre-apéritif.

A tous,  je présente mes meilleurs vœux pour l’année nouvelle, que 2011 vous apporte ainsi qu’à ceux qui vous sont chers santé et bonheur et voit s’accomplir vos souhaits de réussite personnelle et professionnelle.

Comme vous avez pu le constater dés votre arrivée, la salle polyvalente a été rénovée, ce qui me donne une entrée en matière à cet exercice traditionnel du bilan des réalisations de l’année écoulée. Sans doute est-ce là une manière de compte à rebours puisque ces travaux de réhabilitation, menés dans le délai très court de quatre semaines, se sont achevés aujourd’hui même. Je voudrais pour cette performance adresser mes félicitations à la Maîtrise d’Œuvre, les ateliers 970, aux entreprises PASQUIER, MORICE, ALLSONO, CAVELIER et PARQUETS de L’EUROPE sans oublier nos employés communaux qui ont effectué les travaux de  peinture.

Une autre constatation que vous avez pu faire en arrivant : les travaux de réaménagement de l’avenue René Coty, notre principale préoccupation en 2010. Commencés fin mai, ils progressaient de façon satisfaisante et nous pouvions espérer que le délai de six mois et demi que nous avions fixé pourrait être tenu. C’était sans compter sur les intempéries survenues fin novembre qui ont suspendu l’activité du chantier, chantier qui a repris depuis lundi dernier et dont nous sommes certains qu’il sera mené à bien par la sté EUROVIA et l’ensemble de ses sous-traitants, sans oublier le SDEL-Pays de Caux qui, avec le concours du SMERG a assuré l’effacement des réseaux et l’éclairage public.

Vous avez d’ors et déjà pu apprécier cette avenue qui change en profondeur l’image de notre commune que ce soit pour sa sécurité, son éclairage et le large espace que nous avons réservé aux piétons. L’embellissement de cette avenue sera complet lorsque seront terminés plantations et arborisation. Nous poursuivrons également l’aménagement des espaces verts au niveau des bassins.

Que tous, chefs d’entreprise, conducteurs de travaux, chefs de chantiers et ouvriers trouvent ici l’expression de notre contentement.

Pour l’anecdote, nous avons déplacé la statue de la Vierge qui se trouve à l’entrée de la commune. Oh ! de quelques mètres seulement, pour des raisons de sécurité mais aussi pour la mettre en valeur, un plus : elle est éclairée la nuit. Je sais que les Samaritains sont très attachés à cette statue dont je vous rappelle qu’elle est un don de Mme Suzanne BOULAY qui voulait, à ce qu’on m’a rapporté, remercier le ciel d’avoir épargné Ste Marie pendant la dernière guerre. Elle était la grand-mère maternelle de  Bernadette THIERRY-CARPENTIER et d’Odile BUREL dont je salue la présence parmi nous ce soir.

En conclusion, pour R. Coty, je crois pouvoir dire que les désagréments occasionnés par la circulation alternée sont globalement bien supportés par les automobilistes déviés par la rue de l’Industrie et la RD 131E.

La deuxième quinzaine de décembre, pour cause d’enneigement, a été particulièrement difficile pour les Samaritains. Nous nous sommes employés à rendre praticables les rues de la commune en ayant recours à la location d’un tracteur puissant pour compléter les moyens communaux, malheureusement le défaut d’approvisionnement en sel ne nous a pas permis de donner satisfaction à tous. Je rappelle cependant l’obligation pour les riverains de déneiger leurs abords.

L’élaboration du Plan Local d’Urbanisme se poursuit : nous avons retenu le Cabinet d’Etudes ATTICA de Rouen qui va nous accompagner au long des 23 mois de la réalisation de ce programme, véritable projection du futur de Ste Marie des Champs pour les décennies à venir. Dans cette perspective le recensement des cavités et le schéma de gestion des eaux pluviales, qui sont les préalables au PLU, sont en cours d’achèvement. Nous avons fait le choix d’y associer une approche environnementale de l’urbanisme qui s’inscrit dans notre volonté de concilier urbanisme et environnement. L’objectif du développement durable est de définir des schémas viables qui concilient trois aspects des activités humaines : économique, social et écologique. Sa finalité est de trouver un équilibre cohérent à long terme entre ces trois enjeux.

Nous avons réalisé au cours de l’année écoulée de nombreuses opérations d’urbanisme :

–         la Zone d’activité de la Bascule : l’aménagement de neuf lots pour l’accueil d’activités économiques a permis l’arrivée de la clinique vétérinaire SANNIER et du salon de toilettage de Mme LEFEBVRE. D’autres projets sortent de terre : la sté de location de linge et de vaisselle de table de Mr. DAVID et la sté de vente de produits surgelés FOOD-PLUS. Sont toujours d’actualité et se concrétiseront en 2011 un hôtel-restaurant, un bureau d’études de construction-habitat et un hôtel d’entreprises.

–         la rue des Chevaux : elle est désormais réservée aux piétons et aux cyclistes, elle a été récemment dotée d’un éclairage public en particulier à hauteur du passage à niveau.

–         la rue Mermoz : nous avons créé pour la sécurité des riverains un chemin piétonnier en bordure de la RD vers Doudeville.

–         Les rues Pasteur et Jean Moulin : nous avons résolu les problèmes de ruissellement des eaux pluviales et aménagé des aires de stationnement.

–         les rues des Mésanges et de la Garenne : leur mise en sens unique, l’installation de ralentisseurs et d’îlots de bordure a permis d’améliorer la sécurité de ces deux voies et du nouveau lotissement de la Porte des Champs.

–         La rue du Méniltat : un rond point surélevé permet désormais de ralentir la vitesse.

–         L’avenue de l’industrie : Afin de sécuriser cette voie de circulation en particulier à l’entrée des écoles, nous avons créé des fosses de plantation sur les aires de stationnement.

–         La TNT : le 1er février l’accès à la TNT sera généralisé en Seine Maritime. Nous avons résolu momentanément les problèmes de réception des lotissements du Méniltat, nous ferons en sorte qu’avant la date limite, l’antenne et les armoires relais soient mises aux normes, une maintenance sera assurée par la suite pour remédier à tous inconvénients.

Quels sont nos projets pour 2011 ? :

Nous souhaitons lancer dés cette année avec le concours du SMERG (syndicat    d’électrification) une 1ère tranche de travaux pour le remplacement des lanternes et armoires en mauvais état, ce afin d’éliminer les défaillances du réseau d’éclairage public et de réaliser des économies d’énergie. Je ne doute pas de la sollicitude que mettra Yvon PESQUET, le Président du SMERG,  à accompagner ce projet.

–         La rue des Lièvres : il est urgent d’y assurer l’écoulement des eaux pluviales et de restructurer la chaussée, nous en profiterons pour aménager les accotements en aires de stationnement.

–         La rue du Vieux Ste Marie : des travaux d’aménagement seront lancés pour la gestion du ruissellement des eaux afin de régler la question des inondations à chaque forte pluie à l’intersection de cette rue et du chemin des Ormes, ce avec le concours financier d’Yvetot.

–         La rue des Pies : un cabinet d’architecte a été retenu par HABITAT 76 pour la construction de 30 logements à vocation sociale et intergénérationnelle qui permettront aux personnes âgées de bien vivre à domicile dans la localité. Cette opération, dans laquelle la commune est partie prenante en mettant à disposition le terrain, sera en principe terminée en 2012.

–         Le cimetière : notre intention de réaliser un espace cinéraire composé d’un colombarium, de cavurnes et d’un jardin du souvenir sera concrétisée prochainement.

Autres projets de construction :

–     « Music All Box » : dans la Zone d’Activité Sud, à côté de notre terrain de foot : une jeune association composée de musiciens amateurs veut construire des locaux de répétition et d’enregistrement. Cette opération présente la caractéristique d’être réalisée avec des containers maritimes. Le montage financier se fera avec le concours de la Région et du Pays, très intéressés par cette expérience. Pour sa part la Commune y contribuera  en mettant à disposition le terrain et en assurant la viabilisation.

Parc de jeux couvert : sur ce même terrain sera érigée pour la fin de l’année une aire de jeux couverte pour le grand bonheur des enfants de 2 à 12 ans. On y trouvera des structures gonflables, trampolines, piste de mini-karts, aire de construction de legos géants et bien d’autres activités.

–         Eco-quartier : Nous souhaitons dés cette année lancer une étude de faisabilité pour la réalisation d’un éco-quartier dans le prolongement du lotissement situé à l’ouest de la Zone d’activité de la Bascule.

–         Lotissement du Méniltat Ouest : Nous réfléchissons au lancement d’un programme de travaux d’aménagement du terrain actuellement en friche pour réaliser la dernière tranche de construction de ce lotissement.

A ces réalisations et ces projets j’associerai notre géomètre AFT pour la qualité de ses rendus topographiques. Tous ces chantiers ne pourraient être menés à bien sans l’accompagnement d’INGETEC et FOLIUS, dont l’assistance à maître d’ouvrage nous est d’une aide précieuse. Qu’ils trouvent ici l’expression de nos remerciements.

Cet exposé, par son importance et sa diversité vous donne un aperçu des tâches de la Commun au cours de l’année écoulée, heureusement Sainte Marie des Champs c’est aussi une vie impliquant ses habitants à travers l’école et les associations.

La Commune a participé à sa 1ère édition des Journées du Patrimoine en ouvrant au public l’église et la Chapelle du Faye, j’ai été agréablement surpris par l’intérêt manifesté par les Samaritains et d’autres aux explications fournies par les animateurs de cette journée, intérêt que l’on retrouve dans les commentaires reproduits sur notre site internet.

La Fête de la Musique, pour sa deuxième édition, a connu un vif succés. Mes remerciements à ces organisateurs et à « Green Cold Chinasalt » pour sa participation active.

L’école : Sous la houlette de Sylvie LAURENS, sa dynamique et dévouée Directrice et grâce à l’énergie de l’équipe pédagogique, l’école a développé un projet éducatif basé sur le thème « l’école est une galerie ».

Dans ce cadre elle a accueilli au sein de ses locaux, dans un vernissage ouvert à tous des œuvres d’artistes : Mr. NOUVIAN, peintre et Mr. JOUAN, plasticien.

Elle a fait un loto en mars, organisé un voyage en Angleterre qui sera renouvelé en 2011, elle s’est associée à la Fête de la Musique et a créé un site internet.

Nous n’oublierons pas l’arrivée du Père Noel en calèche dans la cour de l’école.

Je ne manquerai pas de noter l’implication de « Music All Box » au sein de l’Ecole par sa participation à la chorale et à l’approche des percussions.

Cette activité au service de la collectivité représente un investissement et un travail importants. Que l’Ecole et ses intervenants en soient remerciés ici.

Je voudrais signaler que l’Ecole ce sont aussi des locaux : la Commune a contribué à leur entretien par la réfection de deux classes maternelles, du dortoir et du préau mais aussi par l’achat de mobilier.

Dans le même ordre d’idée, l’Ecole c’est également la garderie périscolaire dont les locaux rénovés accueillent journellement, pour la satisfaction des parents, une quarantaine d’enfants.

La vie de la Commune c’est aussi les Associations :

–           L’USMC et sa valeureuse équipe de foot qui a organisé sa 10ème Foire à Tout en avril. Cette manifestation a un retentissement qui dépasse largement le cadre local et prend d’année en année plus d’importance.

–         Le Comité des Fêtes qui parmi ses activités diverses a organisé une bourse aux vêtements,  pour la première fois une exposition de peinture et une soirée cabaret qui a connu un vif succès. Egalement des concours (manille, pétanque), un loto, une foire aux œufs de Pâques.

Participent pour leur part à l’animation de la Commune : le Club de l’Amitié dans la Joie et le   Club des Anciens Combattants.

L’animation ce sont aussi des groupes divers :

–         l’activité pongistique du SMTT qui regroupe adultes et enfants et qui motive ses adhérents en les emmenant assister des compétitions.

–         Le groupe de cartes et de scrabble et sa galette des rois.

–         Le groupe de marche, dont  la cinquantaine de membres a dépassé les frontières de la commune et qui découvre au cours de ses randonnées les beautés du pays cauchois.

–         Petit nouveau car constitué dans les derniers jours de décembre 2010, le groupe de danse « y a qu’à dansé » fort d’une trentaine de  membres déjà et dont je salue la naissance et son appellation en forme de clin d’œil.

–          les repas de quartier : ils rentrent dans la tradition, plus nombreux cette année, ils sont un moment festif à la belle saison et créent un lien entre voisins.

Que tous ceux, présidents, bureaux et bénévoles qui s’activent  au cours de l’année en soient remerciés

–         Le CCAS : Même si Ste Marie des Champs est une commune de moyenne importance, son CCAS se doit d’être à la hauteur des besoins de ses habitants.

–         Différents partenariats ont donc été mis en place avec des organismes permettant aux habitants d’être accompagnés et aidés si nécessaire :

–         C’est ainsi que le CCAS collabore avec les Assistantes Sociales du Centre Médico-social d’Yvetot, il a adhéré au Fonds Départemental Solidarité Logement, pour faire face aux difficultés liées au paiement du loyer et des factures d’énergie, il a passé une convention avec la Banque Alimentaire de Rouen pour bénéficier des distributions qui ont lieu chaque semaine à Yvetot. Pour les jeunes, il a adhéré à la Mission Locale Caux Seine Austreberthe à Yvetot et au Fond d’Aide aux Jeunes et pour les personnes âgées au réseau FINCAUX-CLIC du Pays de Caux à Yvetot.

–         Plus localement le CCAS a participé à l’organisation du Repas des Anciens ainsi qu’à la distribution des colis de fin d’année. Il organise depuis deux ans maintenant une sortie famille à Eurodisney à la plus grande satisfaction des jeunes Samaritains.

–          Les Finances : Rassurez vous, je ne rentrerai pas dans le détail des budgets qui seront arrêtés par notre conseil en mars. Je souhaiterais néanmoins vous renseigner sur nos investissements que je vais vous présenter en quelques chiffres :

Notre budget d’investissement en 2010 était de 3 940 000 euros – il reste à réaliser en 2011 sur ce montant 545 000 euros – montant des investissements à lancer sur 2011-2012 : 350 000 euros.

Comment sont financés nos projets, en particulier R. Coty ? :

À hauteur de 908 000 euros par le montant des subventions,

Celle du Département, dont nous savons que si elle n’est pas à la hauteur de nos espérances, elle est à la hauteur de ses possibilités et dont je voudrais remercier Emile CANU, notre Conseiller Général qui suit nos dossiers,

Mes remerciements également à Alfred TRASSY PAILLOGUES, notre député,  pour les 150  000 euros qu’il a bien voulu prélever sur sa réserve parlementaire, nous sommes conscients du caractère exceptionnel de cette participation,

La Direction Départementale des Routes a participé à hauteur de 426 000 euros au chantier R. Coty.

L’autofinancement de la commune s’est monté à 1 270 000 euros couvert en parti par les ventes de terrain (970 000 euros). Sur ces dépenses, exprimées en TTC, il faudra déduire la TVA pour un montant de 700 000 euros qui nous sera remboursée en 2011.

Fort heureusement, la Commune n’était pas endettée. Pour faire face aux échéances     futures nous avons fait le choix de contracter un emprunt de 700 000 euros sur 15 ans.

Ainsi je suis en mesure de vous rassurer : vous ne serez pas sollicités cette année, je  m’engage à ne pas augmenter les impôts locaux.

–         En conclusion je voudrais évoquer la réforme des collectivités territoriales :

Elle nous impose de réfléchir et d’aboutir, telle que la définisse les textes « à une coopération renforcée  entre les EPCI à fiscalité propre voulant mener des actions d’intérêt commun sur un large périmètre afin d’améliorer la compétitivité et l’attractivité du territoire concerné ». La chose est simple à comprendre : Pour la Communauté de Communes de la Région d’Yvetot  dans laquelle Ste Marie des Champs tient sa place de par son nombre d’habitants et l’attractivité de son pôle économique, cette réforme rend nécessaire, de par sa position au sein du Pays de Caux, un rapprochement avec ses voisines afin d’établir un cadre intercommunal rénové et dynamique. Ce rapprochement qu’il est concevable par exemple d’imaginer avec les Communaux de Communes d’Yerville et de Doudeville nous mettrait à l’abri de l’attraction que ne manqueront pas d’exercer les métropoles de Rouen et du Havre mais également à terme à l’abri d’une décision administrative  autoritaire.

Une réflexion est actuellement menée au sein de la CCRY qui saisira un bureau d’étude après l’élaboration d’un cahier des charges

Je n’omettrai pas d’adresser mes remerciements et ceux du Conseil Municipal à l’ensemble du personnel communal pour son dévouement, sa disponibilité et la bonne volonté dont il a fait preuve au cours de l’année écoulée.

Je vais maintenant céder la parole à nos distingués invités pour leurs commentaires sur notre Commune et leurs perspectives sur le devenir de notre collectivité.

En renouvelant à tous mes bons vœux, je vous invite maintenant à partager autour d’un verre ce moment de convivialité dont l’accompagnement musical sera assuré par l’Harmonie Municipale d’Yvetot dirigée par Jean-Charles LEVAILLANT« 

Le Maire

C.MOZZICONACCI.